Vidéo // "Qu'est ce que tu tolère ? "




Aujourd’hui, avec ma tenue on pourrait croire que

j'habite au Québec mais ca n’est pas le cas, je suis toujours à la Rochelle.

Il y a un petit vent et j'avais envie de me balader, sans me cailler.


Je ne fais pas souvent de vidéo en extérieur parce que je me dis que c’est jamais le bon moment, que j' ai pas la bonne tenue, le bon style (cf le legging d’extérieur trop confort et thermo-régulé), la bonne coupe de cheveux, qu’il y a du vent, des gens, etc …


Bref il y a toujours un truc qui pourrait ne pas aller mais au final c'est souvent quand je me ballade que j'ai de l'inspiration.

Du coup je rate plein de petits moments que je pourrais documenter, où je pourrai m’enregistrer et les partager avec vous que ça intéresse et donc je pense que je vais m’y mettre beaucoup plus !

Le soleil m’attire dehors et va m’y aider ☀️

Vous me découvrez donc en mode esquimaux ;)

Et j'étais en train de réfléchir à ce à quoi on n'ose pas croire, à ce qu'on vit dans la vie, et à ce qui la paramètre.


Qu’est-ce qui fait qu’on vit ce qu'on vit dans notre vie ?


Et si ce qu'on vivait dans la vie c'est ce qu'on tolère de la vie ?

Il est fort possible que l'on expérimente les choses exactement comme on les perçoit intérieurement.

Ni mieux ni pire !


Dans les situations qui ne sont pas terribles on se dit,

« Pourquoi ce genre de truc m'arrive ? »

Il y a surement une part de toi qui a déjà accepté, qui justifie par telle ou telle raison, même inconsciemment, que ce que tu vis est logique.

Parce que tu as cette croyance et bien tu vas vivre ça.


Je pense en l'occurrence à l'argent.

Quand l'argent manque ou ne rentre pas assez, pas correctement (j’entends comme tu le souhaites) et/ou repart trop vite, qu'en tout cas il ne reste pas proche de toi, c’est peut-être qu'il y a une partie de toi qui se dit de toute façon, je devais vivre ça.


Je vous dis ça parce que je me suis entendu le dire.

« J’ai pas de thunes mais j'avais besoin de le Vivre … »

Ah bon ????

Est-ce vraiment vrai ?

J’avais vraiment besoin de vivre ca ?

Oui peut-être car c’est ce que mes croyances me soufflaient, et si je m’en étais rendu compte, j’aurais pu choisir de vivre une autre réalité.


Si c’est envisageable dans ta vie, alors c'est envisageable que ca se matérialise.

C’est sans surprise !


Ce que tu crois vrai est ce que tu vis


Donc voilà ma petite réflexion à approfondir, ca marche pour tous :

- pour les histoires d'argent,

- pour le temps aussi,

- pour tout en fait ;)


"J'ai pas le temps je cours partout"

Ah ouais ou alors c’est que c'est ce que t'as intégré, validé comme étant vrai, que parce que tu as un enfant en bas âge par exemple c'est ton destin de manquer de temps.

Es-tu sûr.e que c'est vrai ?

Qu’aucune jeune maman ne se sent libre de disposer de son temps ?

Je ne parle pas d'une jeune maman avec une nounou à plein temps hein ?

Mais bien de gens comme nous, qui élèvent leurs enfants eux mêmes, en parallèle d’un travail.

Moi j'ai été une jeune maman qui se sentais riche de temps.

Donc je sais qu'on peut avoir du temps, que c'est une question de choix de priorité et de ce que l’on croit vrai.


Si tu n'as pas de fric et/ou que tu n'as pas de temps regarde au fond de toi quelle partie de toi à déjà validé que dans ton contexte, c'était normal de vivre ca.

Soit parce que tu ne vois que des mères débordées, soit parce que c'est la crise et donc c'est normal de galèrer financièrement, soit parce que… etc


Bref il y a sûrement une partie de toi qui te dis « c'est comme ça que ça doit se passer » et donc c'est comme ça que ça se passe…


Je vous embrasse ❤️

A très vite


Aurélie





7 vues0 commentaire